Sortie de classe

L’école cette année n’est pas qu’à la maison. Il y a également l’école de la vie, celle qui passe par les expériences et cette année nous n’en manquons pas. Et puis il y a aussi les sorties de classe. Cette semaine c’était en petit comité car cette fois-ci il y avait deux parents pour un enfant, Candice. Incités par un article de Positivr.fr sur le recyclage des déchets à San Francisco (http://positivr.fr/recyclage-dechets-san-francisco/) transmis par notre belle-sœur Judith, repris et complété par le Figaro, nous sommes allés visiter Recology (« Waste Zero ») avec une classe de « 4th grade » (équivalent CM1).

Après avoir été attristés par le manque de sensibilité écologique des américains en constatant l’énorme gaspillage de sacs plastique dans les supermarchés des états de l’ouest, nous sommes arrivés à San Francisco où rien ne semble comparable au reste des Etats-Unis. Chez nous, nous avons trois poubelles : « trash », « compostable » et « recyclable », soit une de plus qu’à Paris, celle du compost. Pleins de bonne volonté mais non formés, nous avons maintenu nos habitudes de tri des déchets en regardant vaguement les étiquettes des poubelles vertes, bleues et noires… La noire (« trash ») se remplissait aussi vite que la poubelle bleue (« recyclable ») et largement plus vite que la poubelle verte (« compostable »).

Les San Franciscains semblent tous s’y retrouver facilement, mais pas nous… Et vous que faites-vous ? Où jetez-vous vos pots de yaourts ? vos emballages alimentaires en papier vides mais sales ? Les mettez-vous comme nous (avant la visite) dans la grosse poubelle de 50 litres que vous descendez tous les jours… ? Ici, les pots de yaourts sont rincés et jetés dans la poubelle recyclable et les papiers alimentaires sont jetés dans le compost. Nous nous rappellerons à cette occasion que le papier provient du bois, un matériau naturel qui peut être mélangé aux épluchures de légumes. Autre information qui explique le soin particulier des usagers de ces poubelles surtout quand ils sont résidents à San Francisco : le « trash » coûte 25 dollars les 120 litres, quand les autres poubelles coûtent 2 dollars par mois ! De cette façon-là, les résidents sont extrêmement incités à limiter les ordures non recyclables, qui représentent aujourd’hui seulement 20% des déchets. La ville vise 0% en 2020 (« Zero Waste »).

Recology, entreprise privée en partenariat avec la ville, collecte les déchets et est la plus grande usine de tri au monde. Tous les produits recyclables et le compost sont vendus, aux Etats-Unis ou ailleurs. Pour notre part, nous sommes allés visiter la partie de déchets non recyclables qui partent pour être enterrés dans la campagne californienne… les 20% non recyclables. Parés d’un blouson jaune fluo, d’un casque de chantier et des lunettes de protection, nous parcourons un hangar où les déchets sont répartis par catégorie. Nous avions beau chercher le danger, nous avions peu de chance de nous perdre ou qu’une poubelle nous tombe sur la tête tant l’organisation des allées était parfaite ! Nous avons sillonné la déchetterie, en traversant un joli jardin dans lequel le gravier provient de bâtiments détruits, et où sont exposées des sculptures fabriquées à partir de déchets non récupérables… Autre belle initiative, tous les quatre mois, l’entreprise accueille un artiste qui fouille dans les matériaux non récupérables pour en faire des œuvres d’art. Recology en sélectionne trois pour sa propre collection.

Cette visite a été très instructive autant pour nous que pour Candice, car elle nous a ouvert les yeux sur l’intérêt du tri des déchets. En creusant un peu, nous nous sommes aperçus que la France a également pris de nombreuses initiatives dont nous n’étions pas vraiment informés…

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s